La Grande Bibliothèque


La connaissance

« Disparues sont les ères où la tradition orale suffisait. Envolé est le temps où les plus érudits pouvaient se targuer de posséder toute la connaissance et de la diffuser comme bon leur semble. Ce monde, comme les civilisations qui le composent, évolue à un rythme effréné : quelques cerveaux ne suffisent plus à accumuler tous les nouveaux savoirs dont nous effectuons la découverte jour après jour.

Ensemble, mes frères et sœurs, nous édifierons un monument digne des plus grands maîtres architectes dans lequel nous conserverons avec la plus grande minutie tous les ouvrages jusqu’ici rédigés et les futurs à venir. Dans ce bastion de la connaissance sera préservé l’essence même de tous les savants et érudits qui fouleront notre sol. Seuls les plus férus et les plus courageux en garderont les portes. Ne seront acceptés plus hauts que les dignitaires démontrant le potentiel nécessaire et le mérite pour accéder à de tels trésors. Et à son sommet, vous pourrez m’y trouver… » -Fragment du présumé discours rapporté de Merkanis au sujet de la construction de la grande bibliothèque du savoir